Logo
Imprimer cette page

Un petit Topo sur l'équipement

Un petit Topo sur l'équipement
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Il est peut-être temps de vous faire un rapport sur ce que l'on a ramené avec nous pour notre traversée de l'Espagne en plein mois de Juillet... Vous en dire aussi au bout de 10 jours de ce qui nous est vital et de ce qui nous pèse pour pas grand chose...

 50kg de matériel, des rations pour 2 jours, et l'eau, ça commence déjà à se faire sentir !
Pour dormir :

La tente, au départ, nous sommes partis avec une petite tente bivouac / deux places, marron et vert clair. Le coloris était top pour du camouflage, point important pour le camping "sauvage". Par contre la taille n'est pas suffisante, il est important d'avoir un peu d'espace dans la tente pour vivre. Il faut penser que ça sert de maison et donc il faut pouvoir s'assoir dedans. une tente autoportante permet de dormir dans des milieu où le plantage de sardine est impossible (roche, sable, terre aride...). les deux aérations (deux grandes entrées de chaque côté) permettent de faire un courant d'air appréciable quand il fait chaud. Le montage et démontage doit être assez rapide car il se fait tout les jours, mais la plupart des tentes sont rapides une fois qu'on a pris le coup. Nous avons fait notre choix à Décathlon qui était sur notre route en Espagne afin de remplacer la bivouac. Notre choix s'est porté sur la quickhiker 3 places. la 3ème place nous sert à mettre les sacoches quand il pleut et à avoir plus d'espace pour nous. deux petits absides permettent d'y mettre quelques affaires (chaussures,....). Le tapis de sol est très fin on a donc mis une couverture (moltonné d'un côté et imperméable de l'autre) en dessous par précaution. l'idéal serait de prendre un tapis de sol ultraléger qui puisse nous servir de bâche multifonction. Elle ne coute que 130 euros ce qui est raisonnable et pèse 3.25kg. Il faut voir ce qu'elle vaut au long court.

 

 

 

Les matelas gonflables Exped Synmat UL9 sont très confortable et très pratique à gonfler. D'une part, le système de valves pour gonfler permet de ne pas rejeter d'air, et ainsi utiliser un sac de gonflage (ce qui vaut toute les pompe du monde, sans s'éssoufler, pour un poids minime et qui peut être construit avec un simple embout de gonflage (acheté à Décathlon) et un sac poubelle de grande contenance (60L). Au poil ! Pour l'instant nous avons réussit à en percer un, mais le kit de réparation est fourni avec, reste à trouver une rivière pour la réparation...

Les duvets ont a récupéré des duvets jumelables ce qui est agréable quand on voyage en couple, mais très lourd et peu prévu pour le froid. Partant au portugal en plein été, nos duvet nous servent surtout de matelas de remplacement si un matelas est percé. Nous pensons prendre des duvets en plume (plus léger) prévus pour le grand froid et des petits sacs en soie pour les préserver de la saleté et être un peu plus au chaud. Un grand drap pour chacun est très pratique quand il fait chaud.

Des hamacs on ne peut pas les utiliser souvent, mais ça permet aussi de faire de l'ombre à la tente lors de fort ensoleillement, pour un point minime (100 g chacun) coutant 20euros à Décathlon.

Un oreiller, car Kloklo peut pas dormir sans et Jojo s'en passe, mais pense tout les soirs à un plan machiavélique pour le lui dérober...

Pour manger :

Un Réchaud, pour l'instant on se contente d'un réchaud standard au gaz, volé subtilement à la mère de Kloklo. Simple et suffisant dans une région européenne (où trouver une bouteille de gaz est pas trop difficile).

Nécessaire à popotte, constitué d'une gamelle en téflon avec deux petite poignée (pour les pâtes) avec son couvercle, d'une poêle pour les œufs au plat, deux assiettes en plastique (qui ne nous servent à rien, autant manger dans la gamelle), d'un tuperware (super pratique, on peut s'en servir aussi comme bassine ou saladier), des couverts en plastique (couteaux en plastique inutiles), un bon couteau (Opinel), une passoire pour égoutter les pâtes (inutile aussi, faut simplement maitriser la technique du "je tiens le couvercle"), de deux gobelets et deux bols en plastique. Et c'est tout ce qu'il faut.

Pour transporter:

Les sacoches latérales pour vélo couché banana L de radical design : moyennement étanches d'après les commentaires. nous n'avons pas eu assez de pluie pour pouvoir juger. Elles permettent de laisser respirer les affaires et les habits et affaires qui craignent l'humidité sont mises dans des sacs poubelles. Elles sont très spacieuses avec des fermetures solides. Reste à voir sur le long court.

Un sac à dos de taille "énorme". Acheté dans un petit magasin chinois en Espagne pour 16euros, il nous permet de rentrer tout le reste de nos affaires. on le met sur notre porte bagage à l'aide de tendeurs.

Des sacs poubelles, pour emballer nos duvets et les protéger de la pluie. Ça nous donne un aspect "clodos" et ça évite d'être pris pour des touristes aisés que l'on peut voler.

Une petite sacoche logic case pour le multimédia moltonée pour le protéger avec un mousqueton facile à enlever dès qu'on quitte le vélo. De plus Kloklo peut prendre rapidement l'appareil photo si besoin pendant qu'on roule.

Pour le multimédia:

Un convertisseur, le E-werk de Butch and Muller, accompagné de la batterie auxiliaire, très compact et permet, grâce à la dynamo de moyeu SON, de recharger tous nos petits appareils (téléphones, gopro...) à la force de nos petits mollets.

Un appareil photo réflex, trop lourd (1kg) et gros, pour l'utilité qu'on en a. on peut faire de très belle photos avec des appareils plus compact et très performant. On fera l'achat plus tard car de nouveaux modèles sortent tout le temps, donc autant l'acheter au dernier moment pour avoir un meilleur rapport qualité/prix.

Une caméra, la gopro dernière édition black heros 3+. Résolutions vidéo jusqu'à 4K, Wi-Fi intégré, modes SuperView™ et Auto Low Light, photos 12MP (jusqu'à 30 images par seconde). Les photos sont top, mais pratique pour les paysages mais pas pour les plans en macro et l'arrière plans si le premier plan est très lumineux. Étanche jusqu'à 40 mètres (mais pas encore testé). Petite et très légère.

Un ordinateur portable qui nous permet d'écrire nos articles, traiter nos photos et vidéos. Nous avons encore chipé l'ordinateur à la maman de kloklo avant d'investir dans un ordinateur plus puissant et plus léger (celui-ci fait 3,5kg, on pense en prendre un d'environ 1kg) juste avant notre départ toujours dans l'objectif d'avoir un meilleur rapport qualité/prix.

Un disque dur externe WD de 2TO pour stocker nos photos et vidéo. Sortie USB3 permet une vitesse supérieure de transfert(gain pour la batterie de l'ordinateur) et l'absence d'alimentation est primordial en tant que nomade.

pour le vélo:

Les outils, pour tout un vélo, se compose d'un ensemble de clé BTR, de clés plates, de pinces pour pincer et couper, d'une pompe avec indice de pression, de tournevis plats et cruciformes de petite et grande taille, des rustines, du chatterton, une clé à rayon, une clé pour la chaine, des boulons et vis de rechange, deux chambres à air, des maillons de chaines, de la graisse "sèche en bombe".

Pour la santé et l'hygiène:

Une trousse de soin composée d'antibiotique à large spectre, antiinflammatoire, antiémétique, corticoïdes, protecteur gastrique, antidiarrhéique, bandes (différents types), élastoplast, sparadrap, pansement simple, compresses, vitamines, calcium, fils stéril pour suture, méches, stéristrips, homéoplasmine, homéopathie (pour toute les affections classique type angine, rhume,...), créme hydratante, crème pour les articulations/muscles, créme pour brûlure (flamazine), antihistaminique, pour soulager les piqûres et un produits pour les prévenir, antiseptique (biseptine), antalgique (doliprane, codoliprane), collyres.

Une trousse de toilette composée, de déodorant, parfum, coton, lotion nettoyante, savon en pain, shampooing, pince à épiler, coton-tige, coupe-ongle, rasoir (on pense prendre une tondeuse plus tard), crème solaire indice 50, des caches yeux (pour la lumière, mais on ne les utilise pas pour l'instant)

Le site et son contenu est la propriété de l'Association Echo Tour du monde, de loi 1901, créée le 18 février 2014. Tous droits réservés. Plus d'informations dans les Mentions Légales et les conditions générales d'utilisations.