log in

Les préparatifs

Vos étapes pour bien préparer son tour du monde à vélo.

Comment économiser pour voyager ?

Nous avons économisé 25000 euros en l’espace d’un an et demi. Certains pourront faire mieux d’autre vous dirons que c’est juste impossible d’économiser ce montant en si peu de temps. Je pense que pour économiser en un laps de temps réduit, vous devrez faire quelques petits sacrifices. Ces sacrifices vont dépendre de vos limites personnelles et sont donc très dépendants d’une personne à une autre. Nous allons donc vous faire part de notre propre histoire.

  • 0

Map.me, l’application pour trouver sa route en voyage à vélo.

Voyager à vélo est une aventure en soit. Rare seront ceux qui partiront sans aucun moyen de navigation. Les cartes papiers ont beaux être chouettes à prendre en main, elles n'en restent pas moins peu pratique pour ce qui est d'une utilisation quotidienne… Le vent, la précision, le poids… seront certainement des arguments pour trouver un moyen plus « moderne » (à ceci près qu'il vous faudra vous pré-occuper du niveau de la batterie).

  • 0

Mode d'emploi pour prendre l’avion avec un tandem vélo couché

Il faut bien prendre en considération que voyager avec un vélo en avion comporte un risque. Et à moins de souscrire à une garantie excessive (qui d’ailleurs, reviens à prendre une assurance pour vélo, un principe de l’économie actuelle avec lequel je suis quelques peu en désaccord), vous n’aurez pas vraiment de retour possible quant à la casse éventuelle. Il faudra bien accepter le sort et apporter votre confiance aux personnes qui s’occuperons de mettre le vélo dans l’avion et que vous ne verrez jamais. En bref, il faut savoir que le vélo risque d’être maltraité et que vous ne pourrez rien y faire.

  • 0

Comment obtenir le Visa Indien à Istanbul.

Attention ! Cet article est destiné aux ressortissants français pour une demande de visa Indien au le consulat d’Istanbul. Pour tout autre demande ou nationalité, la demande peut être différente. Il est donc conseillé de vous renseigner directement auprès des autorités compétentes.

  • 0

Obtenir de l'eau potable en tour du monde

Un système de filtration d'eau est indispensable si vous partez en tour du monde à vélo, car dans certains coins du monde il n'y a pas d'eau potable, ni de supermarché pour acheter des bouteilles.

Pour avoir de l'eau potable il faut d'abord savoir à quelle eau vous avez affaire !

  • 0

Sac de couchage

Pour choisir un duvet c’est un vrai calvaire il y en a partout de toutes marques de tous les prix, de quoi devenir fou. Nous allons faire déjà une première comparaison entre duvet ou synthétique. Le poids, le volume et le lavage sont des critères importants pour notre style de voyage.

  • 0

Les sacoches

Nous avions opté pour faire des achats progressivement en fonction de nos besoins réels. Pas besoin d’acheter 50 sacoches si nous n’en utilisons que deux ! Nous avions le choix entre des sacoches basiques qui s’adapte à tous les vélos (droits et couché) ou celles prévues spécialement pour les vélos couchés. Il y a pleins de marques, mais très peu en vélo couché.

  • 0

La remorque: Cyclone de radical design.

Au départ, nous étions partis pour des sacoches sur le vélo plutôt qu’une remorque. Après avoir lu plusieurs articles sur le sujet nous avons pu voir que les cyclotouristes se séparaient en deux: ceux qui ne voyage qu’avec une remorque et quasiment rien sur leur vélo et ceux qui mettent tous sur leurs vélos et qui ne veulent pas s’encombrer avec ça. Nous étions plutôt du côté de ceux qui peuvent s’en passer. Pour mieux comprendre et faire votre choix, nous allons vous expliquer les deux points de vue.

  • 0

La tente : Quickhiker III - 3 personnes.

Pourquoi avoir choisi cette tente Quechua ? À dire vrai, nous l’avons achetée lors de notre voyage au Portugal, au tout début même. Nous étions partis avec une petite tente tunnel très légère (1kg), mais très inconfortable, d’autant plus pour deux ! Nous avions du mal à rentrer tous les deux. Il n’y avait pas d’absides, l’intérieur ne nous permettait pas de pouvoir abriter les sacoches en cas de pluie et la première nuit fut très révélatrice ! Un orage sur la côte méditerranéenne pointait le bout de son nez et nous avions dû planter la tente dans une vigne. Le sol dur avec des cailloux abondants nous a fait comprendre qu’il valait mieux investir dans une tente plus autoportante et plus spacieuse, quitte à perdre un peu sur le poids ! Nous nous sommes donc rabattus 70km plus loin sur le premier Décathlon… De ce fait, le sort a déterminé notre choix. Je ne peux donc vous faire un comparatif de différents modèles de tentes et vous certifier que cette tente est la meilleure, mais je peux vous dire ses points forts et les solutions / améliorations que nous avons apportés à celle-ci afin d’affiner votre choix.

  • 0
S'abonner à ce flux RSS

Notre page facebook de notre tour du monde à vélo

Log in or create an account

Pourquoi t'enregistrer ?
  1. Pour nous laisser des commentaires avec ta photo de profil et tes informations.
  2. Pour accéder à l'espace du forum afin d'échanger sur des sujets variés.
  3. Pour recevoir une newsletter et être informé quand on a des big news direct dans ta boite mail !