log in

Carnet de voyage

Ubud, le temple des singes et le Kecak, danse traditionelle

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Nous réservons par internet, l’hôtel le moins d’Ubud : Seven sky. C’est en réalité plus une auberge de jeunesse qui a deux chambres privées en plus de ces nombreux dortoirs. La chambre est toute petite, mais pour 10 euros on a la clim, le petit déjeuner et la piscine. Par contre l’hôtel est un peu loin du centre-ville. Perama transport nous dépose malheureusement au sud d’Ubud, nous devons donc tout remonter jusqu’à l’hôtel.

Il propose deux navettes gratuites le matin à 9h et l’après-midi à 18h. Nous profitons de la piscine le reste de l’après-midi. Le lendemain nous partons voir la forêt d’Ubud et ces singes. L’entrée est à 20 000rps (soit 1, 37 euros) et c’est ouvert de 8h30 à 18h. Il y a 4 ou 5 communautés de singes soit plus de 600singes en tout et quelques temples. Ce parc est vraiment joli et les singes sont plutôt très sympas. Même s’il faut s’en méfier un peu, car un coup de dent s’est vite arrivé. Vous pouvez leur donner des bananes et autres fruits, mais ils n’ont déjà pas mal à manger grâce au prix de votre ticket d’entrée. Patate douce crue,mais et banane sont au rendez-vous trois fois par jours pour chacune des communautés.

 

 

Il y a beaucoup de personnel qui veille à protéger les singes des touristes un peu idiots ou à protéger des touristes des singes un peu trop belliqueux. Pas mal de singes grimpent sur les touristes et l’ambiance est très sympa. Leurs poils soyeux est révélateurs de bonne santé du coup on a vraiment pris beaucoup de plaisir à les regarder faire leurs pitreries. Les temples sont plutôt jolis et les arbres sont magnifiques. Ce parc est d’ailleurs réputé pour conserver certaines espèces botaniques rares. Nous nous baladons dans la ville jusqu’au soir où nous nous rendons pour voir le Kecak. Ce sont des danses traditionnelles où il n’y a pas d’instrument, mais les voies d’un 20aines d’hommes toutes générations confondues.

 

Le spectacle se situe dans un temple et à lieue tous les mercredis et samedi soir à 19h30. Je vous conseille de vous y rendre une heure à l’avance pour choisir votre place. Même en basses saisons, il y avait pas mal de monde pour cette toute petite place. Nous passons un merveilleux moment bercé par le son de ses voix. Une énergie inépuisable et un rythme entrainant parfois très amusant. Nous avions déjà vu la même histoire lors d’un spectacle à Manipur. Les costumes sont très beaux, mais l’histoire est beaucoup moins évidente à percevoir sur ce spectacle-là. Je vous conseille de la lire avant d’aller voir le spectacle si vous voulez comprendre ce qui se passe. On n’a vraiment pas vu passer l’heure tellement c’est envoutant. La danse se finit par un bucher de peau de noix de coco. L’un des danseurs surmonte un cheval de bois et donne de gros coups de pied dans les braises. C’est assez spectaculaire, mais je n’aimerai pas me retrouver à sa place.

 

À la fin du spectacle, il reste encore un peu assis les pieds complètement noircis et endoloris par les brûlures. Pour 75 000rps (5 euros) c’est vraiment un truc à ne pas louper. Nous repartons en remontant la route qui mène à notre hôtel de nuit. J’avais oublié qu’il était si loin… mais l’air frais de la nuit et les quelques lucioles dans les rizières prolongent la magie dans laquelle le spectacle nous avait plongés. Il y en a même une qui essaie de nous doubler, mais c’est sans compter notre esprit compétitif !

 

Il y a plusieurs temples à visiter, mais ils n’ont pas l’air si bien que ça. Nous avons du mal à cerner Ubud. C’est une ville soit disant faite pour les amoureux de la nature, des médecines douces, de l’art, blablabla… on voit surtout une ville attrape touristes. Certes plus calme et reposante que l’horrible Kuta, mais à part des magasins de vêtements/bibelots et des hôtels, il n’y a pas énormément de choses à faire.

Dernière modification lesamedi, 05 novembre 2016 12:59
  • Date de passage: samedi, 15 octobre 2016
  • Le point le plus positif: Une dance superbe !
  • Les incontournables !:

    Le spectacle est génial et à échelle humaine et les singes de la sacred forest sont en bonne santé, ça fait plaisir à voir !

  • La petite galère: Le reste de la ville est un attrape touriste.

Ubud, le temple des singes et le Kecak, danse traditionelle


13 Jalan Nyuh Bojog
Bali.
Indonésie ,80571

Ajouter un Commentaire


Notre page facebook de notre tour du monde à vélo

Log in or create an account

Pourquoi t'enregistrer ?
  1. Pour nous laisser des commentaires avec ta photo de profil et tes informations.
  2. Pour accéder à l'espace du forum afin d'échanger sur des sujets variés.
  3. Pour recevoir une newsletter et être informé quand on a des big news direct dans ta boite mail !