log in

Carnet de voyage

Le Water Palace (Taman Tirta Gangga) et plongée à l’épave du Liberty

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Au guidon du scooter, nous repartons cette fois plus au sud, voir le Water Palace. De son nom Taman Tirta Gangga qui signifie « eau du Gange » en référence au fleuve sacré indien. Il fut créé en 1946 par le dernier raja de Karangasem. Après l’éruption du mont Agung en 1963, le temple fut restauré par la famille royale. La route est jonchée de rizière et de fabricant de mini-temples en bois, destinés à honorer les dieux dans chaque maison.

 

Une demi-heure est suffisante pour rejoindre le palace. L’entrée est de 40 000 par personne (environ 3,2 euros). C’est plus un grand jardin à visiter, il ne faut pas s’attendre à contempler une bâtisse, mais plutôt des bassins et fontaines alimentés par des sources naturelles. Des carpes Koï peuplent ces eaux et des sculptures de bons et de mauvais esprits en protègent les lieux. L’endroit est plutôt sympa et l’on se prend au jeu de se déplacer sur les chemins de pilotis placés dans un des bassins. Un groupe d’enfants donne à manger aux carpes qui sortent littéralement de l’eau la bouche ouverte pour gober le plus de nourriture possible. Le spectacle est amusant et on comprend vite pourquoi ces carpes sont si grosses !

 

 

Il y a apparemment des bassins faits pour se baigner, mais nous n’avions pas trop envie de piquer une tête du coup nous repartons à la guest-housse. Nous avons comparé quasiment toutes les agences de plongée pour tomber sur dive concept (avec une raie en logo jaune et noir) qui facture la plongée à 250 000 rps (soit 17,2 euros) à partir de 4/5 plongées le tarif diminue. Elle est moins chère de moitié par rapport aux autres. Ils ont une agence à Ahmed et une autre à Tublamen. Les prix sont identiques pour les deux agences (contrairement à ce qu’un employé de l’agence d’Ahmed nous a dit !). Nous sommes allés directement à Tublamen en scooter pensant que ça serait moins cher, mais pas du tout. Je vous conseille de payer directement à Ahmed ça vous évitera de prendre la route après la plongée. Nous n’avions pas réservé et c’était limite pour avoir un créneau. Mais nous l’avons eu, hourra !

 

Nous nous dirigeons à pied jusqu’à la plage et rentrons dans l’eau assez difficilement, car les bouteilles sont lourdes, le sol de galet est glissant et peu stable et les vagues sont parfois assez fortes. Mais ça se fait et en deux minutes nous voilà la tête sous l’eau. La visibilité n’est pas bonne, mais nous apercevons quelques barracudas… Nous nageons jusqu’à l’épave. Je prends quelques photos et très vite la carte mémoire fait des siennes et je ne peux plus rien prendre. Puis quelques minutes après je sens l’appareil vibrer dans mes mains avec l’écran qui change de couleur… bon, ben voilà on vient de péter l’appareil photo. Je ne comprends pas trop pourquoi, car nous n’étions pas trop bas, mais peut-être qu’avec la vieillesse il n’a pas su gérer la pression ! Je dois avouer que ça me gâche le plaisir de ma plongée et que sans m’en rendre compte je vide plus vite mon air que d’habitude.

 

Geoffrey me fait signe de m’en foutre et de profiter de la plongée, ce que j’essaie finalement de faire.  L’épave est vraiment chouette, mais je soupçonne notre guide d’être un peu lasse de refaire moult et moult fois cette plongée. Une fois de retour sur la terre ferme on rentre à l’agence, on se rhabille et hop on rentre se reposer. J’ouvre et je me rends compte que l’appareil photo s’est pris de l’eau. Juste quelques gouttes, mais c’est suffisant pour l’avoir tué. En tant que bonne infirmière je ne perds pas espoir et après avoir séché les quelques goutes je l’emballe dans du PQ et le laisse sécher les prochains jours. Il ressuscitera peut-être qui sait ?

Dernière modification lesamedi, 05 novembre 2016 12:18
  • Date de passage: samedi, 15 octobre 2016
  • Le point le plus positif: L'ambiance générale du nord de Bali est plus agréable que l'île de Java.
  • Les incontournables !:

    Le temple est sympa, enfin ses bassins et la plongée dans l'épave du Liberty aussi !

  • La petite galère: Non, c'est pas très loin.

Le Water Palace (Taman Tirta Gangga) et plongée à l’épave du Liberty


Jalan Raya Tirta Gangga
Bali.
Indonésie ,80852

Ajouter un Commentaire


Notre page facebook de notre tour du monde à vélo

Log in or create an account

Pourquoi t'enregistrer ?
  1. Pour nous laisser des commentaires avec ta photo de profil et tes informations.
  2. Pour accéder à l'espace du forum afin d'échanger sur des sujets variés.
  3. Pour recevoir une newsletter et être informé quand on a des big news direct dans ta boite mail !