log in

Carnet de voyage

Rien ne nous a arrêté, on a fait Plouf !

Évaluer cet élément
(0 Votes)

C'est fou ce qui peut se mettre entre vous et votre objectif. Pour notre part, arrivés à Bohonal, nous n'avions en tête qu'un tout petit plongeon partir infuser pendant des jours dans l'eau. Et ce fut le cas, au pied des ruines romaines et quel plaisir après des lustres à entendre "Este prohibido" dès qu'on pointaient du doigts la moindre petite flaque d'eau !

 

Nous avons donc pris position au bord de ce lac, dans notre tente fortifiée, durant deux jours. Le temps nécessaire pour s'hydrater et profiter des instants sédentaires loin du déballage de packetage. Manque de bol, on a choisis la rive où le courant ramène les poissons qui ont pris un coup de chaud. Pour un lac qui est réputé depuis Madrid comme "buvable, si si, ça te rendra invincible", faut dire que ça met le doute...  D'après les estimations de Sharly, c'est un évènement qui a eu lieu deux jours plus tôt entre 14h et 16h, impactant 35,4 poissons (les mouettes rendant la collecte de données plus difficile...). Bref, il est précis ce Sharly, en gros  y'a des odeurs de poissons qui remonte et on se croirait à la crié de Port-Vendre le dimanche matin, ça nous rappel des souvenirs... à vous aussi ?

Mais nous on est des guerriers, une petite méditation et on inhibe notre sens de l'odorat les 10minutes par jours où l'odeur remonte à cause du vent. Après avoir campé à coté d'une porcherie, c'est facile, vous y arriverez... Sinon le coin vachement sympa, les chevaux s'abreuvent direct dans l'eau et les aigles vous surplombent, tournoyant autours de vous pour laisser le soir les étoiles en faire de même...

Nous sommes partis nous ravitailler en gaz (devenus des accros aux crêpes), on brûle plus de butane que de gazole... et Kloklo en profite pour se payer un stage de conduite de Sharly... Une vrai pro. Jojo n'a même pas le temps de se moquer un peu qu'elle vogue entre les mustangs dans la station service !

Sharly, c'est un peu comme conduire un camion... y'a un coté sexy.

Les badauds commencent à sortir du bar donc on s'éclipse rapidos, Kloklo au commande, entre un bord de la route et l'autre... Le lendemain, nous décidons donc de quitter notre source d'eau pour en découvrir d'autres, en direction de Talayuela. Dailleurs, avant de partir, allons faire un tour à notre indicateur du niveau d'eau de notre lac. La veille, nous avions dessiné une croix dans l'eau avec des cailloux (c'est joli, mais pas que..) afin de voir la baisse du niveau de l'eau. Conclusion... le lac avait perdu en 24h environ 1m, ce qui, au vu de la surface du lac, nous annonce de la pluie plus loin, c'est Kloklo qui l'a dit.

Arrivé à Talayuela, on s'est payé notre première paella ! Incroyable après deux semaines de traversé de l'Espagne ! Nous avons aussi profité d'un bar avec wifi, le seul, connu et reconnu dans toute la région pour son volume de décibels ahurissant, essentiellement arrivé à l'heure des discussions politiques. "El refugio", très sympa, le patron aussi. La suite de notre itinéraire se portera vers une rivière, au delà des champs de tabac... et dire que j'arrête de fumer... (Dit-il la clope au bec).

Jojo
Dernière modification ledimanche, 15 février 2015 15:38
  • Date de passage: mercredi, 16 juillet 2014
  • Le point le plus positif: Les baignades !
  • Les incontournables !:

    El refugio, les ruines romaines, le lac bordant Bohonal.

  • La petite galère: Les poissons qui bougeaient plus...

Rien ne nous a arrêté, on a fait Plouf !


Calle Arroyuelo
Bohonal de Ibor, Estrémadure.
Espagne ,10320

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Notre page facebook de notre tour du monde à vélo

Log in or create an account

Pourquoi t'enregistrer ?
  1. Pour nous laisser des commentaires avec ta photo de profil et tes informations.
  2. Pour accéder à l'espace du forum afin d'échanger sur des sujets variés.
  3. Pour recevoir une newsletter et être informé quand on a des big news direct dans ta boite mail !