log in

Carnet de voyage

De Malgrat del mar à Laforesta

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Nous reprenons donc la route en milieu d'après-midi, sous les coups de klaxon de Carolina et JB qui décide de nous accompagner un peu... en voiture ! Une pause à Carouf' pour acheter une béquille (qui s'avèrera trop pitite pour notre bolide) et de la mal-bouffe. On continue par la côte pour acoster à Tais entre un terrain de golf et une station d'épuration, bref, un grand moment de camouflage de tente dans les roseaux (sur la Costa-Brava, le campeur sauvage est traqué).

La nuit se déroule sans encombre, mais c'était sans compter sur la discothèque de hard-métal animée par un Patrick-Sébastien Espagnol en folie (oui oui, c'est possible) et un coq qui a décidé que la journée commence à 3h du mat'. Le temps de tout empaqueter, on se retrouve à quitter la côte en direction des terres (et quelles terres !). On avait l'intention de contourner Barcelone, mais il s'avère que celle-ci était plus étendue que prévue. Notre carte n'est pas assez détaillée et on ne voit pas le relief, donc on se perd évidemment. puis on demande notre chemin, mais l'un nous indique une route et l'autre une autre. Jojo se retrouve à pousser le vélo dans des ruelles qui montent à 90°. Mais, arrivé en haut on a eu une glace !

La chaleur est éprouvante mais on continue de pédaler. On essaye enfin la fixation des pédales automatiques (SPD) sur moi pour commencer. Le poste de commande de Jojo est déjà suffisamment compliqué pour l'instant. On survie grâce aux glaces à l'eau de village en village. On réfléchit sur notre voyage et on se rend compte qu'on a pas le temps de profiter des régions qu'on traverse. Bref on voit un château sur notre route alors on saute sur l'occaz pour se faire un peu de visite. Après une belle allée ombragée de platanes on tombe sur....une grille fermée! bon ben au moins la visite était rapide. Rebelotte pour l'itinéraire, on retombe dans la spirale infernale du on se perd, on redemande aux gens qui nous indique à droite, puis arrivé à droite, on redemande la direction et ils nous indique le chemin d'où l'on vient. Un monsieur nous indique la direction de façon claire, autant dire qu'il nous accompagne à pied sur une 20aine de mètre. Puis pour changer on se reperd (cette fois il y avait des travaux sur notre route avec aucune déviation ou plutôt plusieurs déviation). Un autre passant nous donne des indications. Puis, après quelques rue nous rejoins avec son vélo pour nous montrer exactement cool! Cette coutume qu'ont les espagnols pour se transformer en GPS vivant est vraiment agréable!

Ca y est on monte à La floresta, et on monte, et on monte...enfin Jojo pousse...les paysages sont magnifiques et nos têtes aussi (effet marshmallow fondu). on se retrouve dans un village éparpillé dans la montagne (disons que les maisons se mettent là où elles peuvent, dès que le terrain est un peu plus plat). Des maisons de millionnaires se mêlent à des jeunes anarchistes percés et tatoués (étrange mélange). On descend, et on descend, et on descend...les freins brûles! Malheureusement, on prend la décision de retirer nos super autocollants réfléchissants de la roue arrière pour utiliser l'arme secrète de Sharly: le frein arrière que je gère (enfin j'ai un truc à faire! hourra!). S'en suit des descentes à 90° avec des pauses de refroidissement pour les 3 freins! on fait une pause gouter dans la forêt où on croise un joueur de saxo (étrange, mais esthétiquement et auditivement réjouissant). On trouve un campement à l'entrée de la ville mais bien caché. Jojo insiste fortement pour qu'on se lève tôt et qu'on puisse profiter de la fraicheur du matin. Je cède, car la chaleur est juste insuportable...

C'est pas la montagne qui vous gagne, c'est Kloklo et Jojo qui gagne la montagne...

Le réveil sonne 5h! Aller, on replis tout ! Mais quel est ce bruit d'explosion ? Mon regard accusateur se pose sur Jojo qui regardait innocemment le ciel depuis un moment ! Il dément, en me montrant du doigt un ciel bleu...l'effronté ! Je sors avec tous les duvets et sacs emballés, et me retourne. Malheur un orage! Le ciel était noir de l'autre côté, avec des éclairs énormes. Jojo m'explique que l'orage passe à côté et qu'il ne pleut pas...no comment. 5min plus tard, je décide de tout remettre dans la tente, inextrémiste ! L'orage ne passe pas à côté...on passe alors notre journée dans la tente sans être installé parce qu'on espère pouvoir repartir vite une fois l'orage passé. Mais c'est les heures qui passent... Bref, je  décide de reprendre ma grasse mât, et Jojo m'accompagne! Enfin une journée de repos, qui n'est pas désagréable. On peint notre drapeau et on se rend compte que ça nous manque d'avoir un peu de temps pour nous... On en profite pour revoir notre itinéraire. Le Portugal est encore loin. On pensait avoir de l'avance, mais la montagne nous ralenti. Le problème c'est qu'en y regardant de plus près c'est qu'il n'y a que des montagnes en Espagne. Bref, on déprime sous la pluie, en cherchant une solution...

En milieu d'après midi, la pluie cesse. On repart sur la prochaine ville, on y mange, rebellote l'orage repasse. Et on se rend compte que le climat aussi nous fait perdre du temps. ça nous stress de pas pouvoir arriver à temps au Portugal. On prend alors la décision de traverser les montagnes en train. Ainsi on pourra enfin se sentir en vacances. Le temps de prendre la décision, on se fait embarquer par les blablas d'un espagnol qui nous présente à tous ses amis du quartier. Bonne ambiance! Mais il est déjà 19h et la décision de prendre le train est prise! suite au prochain épisode...

{oziogallery 1120}

Dernière modification lemardi, 17 février 2015 00:29
  • Date de passage: vendredi, 04 juillet 2014
  • Le point le plus positif: Les descentes
  • Les incontournables !:

    Ben les montagnes difficile à éviter... et les paysages qui vont avec !

  • La petite galère: L'itinéraire

De Malgrat del mar à Laforesta


29 Passeig Pollancres
Sant Cugat del Vallès, Catalogne.
Espagne ,08198

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Notre page facebook de notre tour du monde à vélo

Log in or create an account

Pourquoi t'enregistrer ?
  1. Pour nous laisser des commentaires avec ta photo de profil et tes informations.
  2. Pour accéder à l'espace du forum afin d'échanger sur des sujets variés.
  3. Pour recevoir une newsletter et être informé quand on a des big news direct dans ta boite mail !